Archives de catégorie : mots rares et precieux

Alain Rey raconte le mot « HashTag »

Dictionnaire historique de la langue française par Alain Rey. "Un dictionnaire à lire comme un roman"  
Publié dans Expression, Livres, mots rares et precieux, Personnages | Marqué avec , | Commentaires fermés sur Alain Rey raconte le mot « HashTag »

Définitions des insultes françaises

Définition de Naze : d'après Topito : "Si l'insulte est aujourd'hui pas bien méchante, naze est tout de même l'apocope du mot d'argot nazi (ou nasi) qui désignait les personnes souffrant de la syphilis au XIXe siècle. La prochaine fois qu'un bachi-bouzouk vous bousculera dans le métro, traitez-le donc de nazi, ça devrait faire son petit effet ;)

Voir aussi Top 10 des insultes rares et précieuses sur Topito
Publié dans Definition, Expression, mots rares et precieux | Commentaires fermés sur Définitions des insultes françaises

Dictionnaire insolite des mots oubliés

Dictionnaire insolite des mots oubliés

Croquignole, pasquinade, mirliflore, paltoquet, songe-malice, crapoussin, désamour, zinzolin... autant de mots rares et précieux à redécouvrir sans modération !

Dans ce dictionnaire malicieux, Alain Duchesne et Thierry Leguay nous invitent à une promenade pittoresque et insolite aux pays des mots oubliés et nous expliquent comment de telles merveilles lexicales ont pu disparaître de notre langue courante, en raison de l'évolution de nos sociétés, de nos moeurs et de nos mentalités.

De surprenantes gravures anciennes et des citations de grands auteurs illustrent ces réalités disparues, comme l'indispensable bigotelle, qui servait autrefois à maintenir la moustache relevée durant la nuit !

Partez à la découverte de ces trésors oubliés de la langue française et délectez-vous de leur charme suranné et des témoignages qu'ils nous offrent sur une époque révolue.

Alain Duchesne et Thierry Leguay, tous deux professeurs de lettres.

Une langue est parfois délaissée comme «une vieille maîtresse». Quand ils arrivèrent dans l'Empire ottoman, les Oubouch furent accueillis par les Tcherkesses, et peu à peu (en moins d'un siècle), «ils se déshabituèrent de leur propre langue» : dans la vie de tous les jours, il leur était devenu plus commode, précise encore Dumézil, de parler en tcherkesse. Fort heureusement le français n'en est pas là. Il semble même se porter assez bien. Simplement, il se renouvelle ; des termes nouveaux apparaissent chaque jour, pour des vies brèves parfois, tandis que d'autres meurent, silencieusement. Ce livre est né du regret de voir des mots de bonne compagnie nous quitter.

On ne parle guère de ces termes obsolètes qui s'en vont doucement. Comme ces malades que l'on dit perdus, ils sont encore près de nous (on les trouve souvent dans les dictionnaires récents), mais pour combien de temps ? Seraient-ils devenus inutiles, comme le laisserait penser une vision instrumentaliste du langage ? La réalité est tout autre, et sauf quand ils désignent des réalités disparues, c'est assez étrangement (souvent sans raisons apparentes) que des fragments de lexique désertent nos livres et nos paroles.

Pourquoi ne dit-on plus que le temps d'abeaudit ? C'est là pourtant un terme utile, immédiatement compréhensible, et que rien n'a vraiment remplacé. Pourquoi avons-nous abandonné sade (antonyme de maussade !), désamour, s'aheurter, musiquer, desheurer ? Par négligence ou désinvolture ? En matière de langue, le désir s'accommode mal de la fidélité...

Publié dans Livres, mots rares et precieux | Marqué avec | Commentaires fermés sur Dictionnaire insolite des mots oubliés

#Hashtag – Mot dièse

"Mal nommer les choses, c’est participer au malheur du monde"
(Copié-collé d'un post de Vanksen ) page Vanksen facebook :
hashtag # twitter Terminologie et néologie
« Le résultat est beau comme un accident de chemin de fer. »
Vous en avez déjà peut-être entendu parler ce matin, le couperet est tombé : le « hashtag » # de Twitter est rebaptisé en « mot-dièse ». A qui doit-on cette fabuleuse invention ? A la Commission de terminologie et de néologie. Pour mieux comprendre l’énergumène, je vous invite à lire page 46 de l’Excellente encyclopédie de la Web culture par les non moins excellentes Titiou Lecoq et Diane Lisarelli (Robert Laffont). Pour ceux qui n’auraient pas le bouquin entre les mains (mais achetez-le quand même ;-)), je cite : « Mal nommer les choses, c’est participer au malheur du monde. » Albert Camus ne connaissait pas la Commission spécialisée de terminologie et de néologie de l’informatique et des composants électroniques (CSTIC pour les intimes), cette noble assemblée en charge de trouver des équivalents français aux anglicismes qui pénètrent sournoisement notre belle langue via le Web. Bien que cette Commission soit toute jeune (créée en 1996 dans le cadre de la loi Toubon pour limiter le recul du français), son fonctionnement n’est pas sans rappeler l’ORTF ou les belles heures de la bureaucratie soviétique.FONCTIONNEMENT – Il faut environ un an pour que la Commission traite un mot. Ses 36 membres se réunissent tous les deux mois et étudient quatre termes par réunion. On imagine les dialogues passionnés qui ont amené à remplacer le mot « chat » par « dialogue en ligne », quand certains auraient tué pour le remplacer par « tchate ». Au terme de ce processus, les propositions sont publiées au Journal officiel par arrêté ministériel et l’emploi de ces mots devient obligatoire dans les administrations françaises et les services publics. Le résultat est beau comme un accident de chemin de fer. TERMINOLOGIE – Tous les mots qui suivent, et bien d’autres merveilles, sont consultables sur ordiphone ou ordinateur individuel sur le site http://franceterme.culture.fr/FranceTerme/, lancé sur la toile d’araignée mondiale par Christine Albanel en mars 2008.
Publié dans Expression, Livres, mots rares et precieux, Orthographe, Personnages | Marqué avec , , | Commentaires fermés sur #Hashtag – Mot dièse

« Gros-Jean comme devant » definition

Les Frères Jacques Gros Jean comme devant 1958 par susacacon Pourquoi dit-on GrosJean comme devant ? Etre Gros-Jean comme devant, se retrouver GrosJan comme devant.

Définition : Être dans la même situation qu’avant en dépit des efforts fournis. Ne pas être plus avancé. Avoir subi une déconvenue, ne rien avoir gagné dans une entreprise dont on espérait beaucoup. Autrefois, un Gros-Jean était un paysan, un personnage de farce médiévale, un benêt qui se faisait toujours duper. Ce nom propre est devenu très vite un terme péjoratif désignant quelqu’un de niais, une brute, un abruti, un rustre sans esprit, lourdaud et peu fortuné.

Le rajout de “devant” renforce l’idée de stagnation, d’incompréhension voire d’évolution impossible car “comme devant” signifiait “comme avant”. Cette expression fut popularisée par les écrivains et notamment Rabelais et La Fontaine. Le Gros-Jean était aussi présent dans l'expression inutilisée aujourd'hui : "Gros Jean en remontre à son curé" pour parler de celui qui ne sait rien mais prétend apprendre des choses à celui qui détient le savoir.

On trouve la première trace de être Gros-Jean comme devant chez Jean de La Fontainela Laitière et le pot au lait», Fables, VII, 9)      
Publié dans Definition, Expression, mots rares et precieux | Marqué avec , | Commentaires fermés sur « Gros-Jean comme devant » definition

Apophtegme définition

Figure de style. Voir aussi phrase toutes faite, adage ou aphorisme. Un apophtegme, du grec αποφθεγμα (apophtegma), est un précepte, une parole mémorable ayant valeur de maxime. "Ne parler que par apophtegmes, parsemer ses discours de sentences. Exemple : « Ah les jeunes de maintenant !» apophtegme que l’on entend de tout temps.
Publié dans Definition, mots rares et precieux | Marqué avec | Commentaires fermés sur Apophtegme définition

Oxymore Mon Amour – Dictionnaire

Passionné par les expressions idiomatiques, les nuances, les difficultés grammaticales et les aberrations de la langue française, Jean-Loup Chiflet – John-Wolf Whistle– est écrivain et éditeur. Son objectif, qui consiste à s'instruire en s'amusant, lui vaut un immense succès depuis des années. Il a écrit le fameux Sky my husband !,  regard humoristique sur la traduction du français à l'anglais, J'ai un mot à vous dire,  qui met en scène un mot qui raconte sa vie, de sa naissance dans une clinique à l'occasion d'une opération du larynx jusqu'à sa mort, Le Cafard laqué  ou Le Mokimanké, le dictionnaire des mots qui existent enfin,  après Le Dictionnaire des mots qui n'existent pas, Mais que fait l'Académie ?  et Le Dictionnaire des mots qui devraient exister.  Ses livres, pleins d'humour et de finesse, étonnent et enchantent les amoureux de la langue, française ou étrangère. Sa vocation se résume en trois mots : langue, pédagogie, humour. Il est notamment l'éditeur de Bruno Masure, Albert Algoud, Pascal Fioretto ainsi que d'humoristes tels que Jean-Jacques Vanier, Christophe Alévêque ou encore Gérald Dahan. Il est également l'inventeur du concept des Cahiers de vacances pour adultes.

À l'image de Tout l'or des mots et du Bonheur des mots publiés à la fin des années 80 sous la plume du regretté Claude Gagnière, Oxymore mon amour est une encyclopédie pratique, irrévérencieuse et parfaitement subjective des notions essentielles pour comprendre et parler notre langue.

Quelques entrées : Abréviation, Anacoluthe, Bescherelle, Calembourg, Duchamp, Esperluette, Francophonie, Grammaire, Homophonie, Incipits, Jargon, Littré, Métaphore, Néologisme, Oulipo, Palindrome, Quelque, Résidant, Synecdoque, Truisme, Us, Virelangues, Zeugme

Publié dans Livres, mots rares et precieux | Marqué avec , , | Commentaires fermés sur Oxymore Mon Amour – Dictionnaire

Allégorithme

Représentation symbolique d'une idée au moyen d'une suite d'opérations mathématiques élémentaires. allegorithme (Alain Créhange - Le Pornithorynque est un salopare)
Publié dans Definition, Detournements, Livres, mots rares et precieux | Marqué avec | Commentaires fermés sur Allégorithme

Change your words, change the world

The power of the words. Le pouvoir des mots. Source : Web in @ page Hommage à "Historia de un letrero, The Story of a Sign" par Alonso Alvarez Barreda. Musique par : Giles Lamb Réalisé par :  Seth Gardner
Publié dans Expression, mots rares et precieux, Orthographe | Marqué avec , , | Commentaires fermés sur Change your words, change the world

Coquecigrue definition

Coquecigrue ou Coqcigru.

La coquecigrue est une chimère croisant le coq, la cigogne et la grue. Ce mot a été employé pour la première fois dans la littérature française par Rabelais qui raconte dans Gargantua comment Picrochole, vaincu et chassé de son royaume « fut avisé par une vieille lourpidon que son royaume lui serait rendu à la venue des coquecigrues". Les coquecigrues se déplacent par bandes d'oiseaux migrateurs, mais dès qu'un humain les aperçoit, l'oiseau qui se trouve en tête pousse un cri perçant pour alerter les autres. Les coquecigrues s'envolent alors vers le ciel et deviennent invisibles.

coquecigrue

"Débiter des coquecigrues" signifie raconter une histoire ou un conte, mentir. "Regarder voler des coquecigrues" signifie se faire des illusions, s'occuper de choses inexistantes, voire ne rien faire du tout. "Attendre les coqcigrues" signifie espérer contre toute logique.

Les lecteurs attentifs du très célèbre "Harry Potter", se diront peut être que ce mot ne leur est pas inconnu et pour cause ! c'est effectivement le nom que donne Ginny Weasley au minuscule hibou de Ron, offert par Sirius Black pour le consoler de la perte de Croûtard. Coq est appelé "Pigwidgeon" dans la version anglaise.

Publié dans Definition, mots rares et precieux, Orthographe | Marqué avec | Commentaires fermés sur Coquecigrue definition