Archives par mot-clé : expressions a la con

Expressions de Pierre Desproges

"Ne l'oublions jamais, le Président de la République est le gardien de la constitution. Et pendant qu'y fait ça, il est pas au bistro." Pierre Desproges - Fonds de tiroir

Biographie de Pierre Desproges : Né le 9 mai 1939 à Pantin, Pierre Desproges a d'abord été journaliste à L'Aurore puis chroniqueur dans l'émission télévisée Le Petit rapporteur sur TF1.Il a également participé à plusieurs émissions de radio sur France Inter : successivement Les Parasites sur l'antenne, le Tribunal des flagrants délires, où il se fait procureur, et enfin quotidiennement Chroniques de la haine ordinaire. Il créa également sur France 3 La minute nécessaire de Monsieur Cyclopède. Pierre Desproges est mort en 1988. L'ensemble de son œuvre a paru aux Éditions du Seuil. (Source Amazon)

Voir aussi les Brèves de comptoir
Publié dans Expression, Personnages | Marqué avec | Commentaires fermés sur Expressions de Pierre Desproges

Advienne que Pourrave

advienne que pourrave Merci à Violette Sbep et son excellent Sois belle et parle pour le partage ;) Dans la meme veine et surtout dans les com' voir aussi Faire des plans sur la commode (très bon !) Tu prêches un convertible et bien sûr, sauter du coca light
Publié dans Detournements, Expression | Marqué avec | Commentaires fermés sur Advienne que Pourrave

Les brèves de comptoir

Depuis 1988, le succès en librairie de ces ouvrages est tel que l'expression de Jean-Marie Gourio «Brèves de comptoir» fait son entrée dans le dictionnaire. Avec plus de 1,8 million d'exemplaires vendus, les "Brèves de comptoir", citations authentiques recueillies dans les bistrots par Jean-Marie Gourio, et adaptées plusieurs fois au théâtre par Jean-Michel Ribes, deviennent un film réunissant une impressionnante brochette d'acteurs : François Morel, Didier Bénureau, Annie Grégorio, Régis Laspalès, Yolande Moreau, Valérie Mairesse, Bruno Solo, Laurent Stocker et Serge Bagdassarian, André Dussollier et Dominique Pinon comptent parmi les 75 comédiens qui se succèdent au bistrot, incarnant autant de personnages anonymes et attachants qui refont le monde sur le zinc, sous la direction de Jean-Michel Ribes.

Christian Pereira et Didier Benureau dans le film Breves de comptoir

Applaudies au théâtre par 750.000 spectateurs à l'occasion de trois spectacles successifs, les "Brèves de comptoir" revisitent l'actualité, la politique, la philosophie ou les moeurs par des traits d'esprits avec absurdité, humour noir ou poésie. "Sans tragique, il n'y a pas de drôlerie. J'espère que le film Les Brèves de Comptoir porte l'émotion de ces gens-là qui ressentent souvent solitude et désarroi à travers la gaieté. Ces phrases qui font les brèves de comptoir, sont des issues de secours", ajoute Jean-Michel Ribes, inquiet au passage de la raréfaction des bistrots.

Ces citations, issues de la France des bistrots n'ont pas vieilli et sont toujours aussi drôles à lire qu'à entendre. Entre mots d'esprit caustiques, bêtises, horreurs et vérités teintées d'humour, voici un florilège du livre "Brèves de comptoir" :

- "Le plus grand silence, c'est quand on est mort, sauf des fois y'a une taupe qui se cogne" - "Le Tibet, c'est montagnard. D'ailleurs, dalaï-lama, ça fait tyrollien" - "Le plus grand intellectuel du monde, même pour les courses il se fait une liste" - "Je suis chômeur occasionnel et en ce moment c'est l'occasion" - "Si tu bois de la bière sans alcool, ça fait encore plus alcoolique" - "Les familles recomposées, moi la mienne tout le monde est mort, elle est décomposée" - "La terrasse, ça fait vacances, alors que le comptoir, ça fait boulot" Source AFP  
Publié dans Expression, Livres, Personnages | Marqué avec , | Commentaires fermés sur Les brèves de comptoir

La Phrase qui tue

y'a un blog expression humour qui s'appelle "La phrase qui tue" qui propose des expressions à la con, genre détournement d'expressions genre : "L'adolescence, c'est comme l'art : tout le monde critique, mais personne ne comprend." Merci à Gabymagique
Publié dans Expression | Marqué avec | Commentaires fermés sur La Phrase qui tue

Pas de palais…

    Voir aussi les autres références Asterix Mission Cléopatre.
Publié dans Expression, Personnages | Marqué avec , | Commentaires fermés sur Pas de palais…

Expressions de Jean Claude Convenant

Jean Claude Convenant de Camera Café

"Qui plus outre"

Camera café le film, citation de Jean Claude Convenant. Mix de 'en outre' et 'qui plus est'.

- "Baver du sucre sur le dos"

Mix de baver sur quelqu'un et de "casser du sucre sur le dos". Voir aussi "casser du sucre dans le dos de quelqu'un" - "Un individu lambada" Une personne quelconque qui aime la danse à deux ?    
Publié dans Expression, Personnages | Marqué avec , , | Commentaires fermés sur Expressions de Jean Claude Convenant

Pendant ce temps à Vera Cruz

Hahaha, en cherchant d'ou venait cette phrase, j'ai trouvé grâce au forum "vie pratique" de TTHardware une conversation digne des Nuls : Extraits : "Pendant ce temps là, à Vera Cruz ..." d'où vient ce début de phrase, qui en est l'auteur et quelle en est la suite? Merci pour votre aide" Reponse : "la cité de la peur", des nuls ? ReQuestion : "Et quelle est la suite de la phrase??????????????????????????" ReReponse : "Il n'y a pas de suite, on voit juste une femme qui fait ses courses, et qui revient à la fin parce qu'elle a oublié un truc... ;)" Requestion : "C'est pas dans un album de tintin?" ReReponse "Si, si, dans " Tintin a Vera Cruz" Autre option de réponse : histoire de jouer sur les mots, la vraie phrase c'est : Pendant ce temps, à Vera Cruz La suite ? [espagnol] Homme : Et avec ça madame ? Femme : Non, c'est tout, merci. Combien vous dois-je ? Homme : $13,95. [/espagnol] Voir source
Publié dans Detournements, Expression, Personnages | Marqué avec , | 2 commentaires

C’est la porte ouverte à toutes les fenêtres

Expression détournée dont l'origine vient du film "la Vérité si je mens 2" avec Gad Elmaleh. Avant ça je ne sais pas, si quelqu'un en sait plus ... fenetres 3.1 // Windows concept // 2008   Merci a John Nouanesing pour son illustration et Fenetre 3.1
Publié dans Detournements, Expression, Personnages | Marqué avec | Commentaires fermés sur C’est la porte ouverte à toutes les fenêtres

« Je viens de me prendre les pieds dans les paupières. Suis pas bien réveillée »

Merci à Melle Inzecity ;)
Publié dans Expression | Marqué avec | Commentaires fermés sur « Je viens de me prendre les pieds dans les paupières. Suis pas bien réveillée »

« Tout le monde veut sauver la planète, mais personne ne veut descendre les poubelles »

Jean YanneJean Gouyé acteur, auteur, réalisateur, producteur et compositeur français. Toute sa vie, Jean Yanne a été captivé par la connerie. " La connerie, c'est comme le judo, il faut utiliser la force de l'adversaire". Jean Yanne - On n'arrete pas la connerie Plus fascinante encore que l'intelligence, parce que sans limites, elle a été sa grande passion. Doué d'un véritable génie pour la débusquer dans ses manifestations les plus variées, les plus discrètes comme les plus éclatantes, il remarquait : " J'ai la faculté d'assimiler la connerie ambiante comme les abeilles butinent les fleurs et prennent le pollen pour en faire leur miel". Cette intégrale des textes, répliques et pensées de Jean Yanne, agrémentée de nombreux inédits, représente quelques-uns des grands moments de la lutte incessante et nécessaire contre la connerie menée par l'un de ses opposants les plus fidèles et les plus spirituels. Un ouvrage " ruisselant de cette intelligence du rire " qui caractérisait Jean Yanne, comme le note fort justement Olivier de Kersauson dans sa préface.
Publié dans Expression, Livres, Personnages | Marqué avec | Commentaires fermés sur « Tout le monde veut sauver la planète, mais personne ne veut descendre les poubelles »