Capitaine Haddock

La culture du Capitaine Haddock :Capitaine Haddock jurons Bien qu’il ne semble pas afficher une culture générale des plus étendues, même s’il peut réciter par cœur une strophe d’un poème de Lamartine, Le Lac, (« Un soir, t’en souvient-il, nous voguions en silence…»), Haddock s’y connaît passablement en musique et s’intéresse à l’histoire, surtout quand elle se rapporte à celle de son ancêtre. Cependant, c’est son registre d’insultes tirées de tous les domaines de la connaissance qui est impressionnant. C’est d’ailleurs l’élément qui le caractérise le plus. Outre les « Mille sabords ! » et dérivés ou le « Tonnerre de Brest ! », on en dénombre pas moins de 220, sans compter les « espèce de… », « bande de… » et « bougre de… ». À noter que la plupart des expressions qu’il utilise ne sont pas de véritables insultes dans la langue courante (Sapajou, Bachi-bouzouk, phlébotome, logarithme…). La loi sur les publications destinées à la jeunesse ne permettait pas un langage grossier ; or un marin au long cours étant plus crédible avec un langage coloré, Hergé a donc employé ce subterfuge.

La tendance du Capitaine Haddock à s’emporter verbalement aurait été inspirée à Hergé par son frère Paul Remi, militaire au vocabulaire souvent corsé. Un éclairage nouveau sur l’origine de ces insultes a été apporté par Émile Brami, auteur d’une biographie de Louis-Ferdinand Céline. Il estime, dans une interview donnée au magazine Lire (juillet-août 2004), qu’Hergé se serait inspiré du pamphlet antisémite de Céline Bagatelles pour un massacre, publié en 1938, pour créer les jurons du capitaine. La date correspond assez bien et, surtout, Émile Brami a trouvé dans l’ouvrage de Céline un certain nombre d’insultes reprises par Haddock dans Le Crabe aux pinces d’or, par exemple « ornithorynque » (écrit « ornithorynx » par Céline), ou encore « aztèque », « noix de coco » et « iconoclaste ». L’hypothèse ne fait pas l’unanimité chez les tintinophiles.  (Source Wikipedia)

Voir aussi : les jurons du Capitaine Haddock et Jocrisse

 


Ce contenu a été publié dans Expression, mots rares et precieux, Personnages, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Capitaine Haddock

  1. Linerok dit :

    La classe, super, Merci Fanny !
    A charge de revanche 😉

Les commentaires sont fermés.