Références et clins d’oeil – Asterix Mission Cléopatre

Astérix et Obélix Mission Cléopâtre. Film réalisé par Alain Chabat sorti en 2002. Il s’agit d’une adaptation de l’album de bande-dessinée Astérix et Cléopâtre de la série Astérix le Gaulois ecrit par  René Goscinny et Albert Uderzo.

Asterix et Obelix Mission Cleopatre

Les nom en « is » et « ix » dans Asterix et Cléopatre :

Jean Benguigui est Malococcis

Marina Foïs : Sucettalanis

Noémie Lenoir : Givmieukis

Cette comédie parodique fait références à d’autres scènes mythiques du cinéma, de la peinture, et autres domaines d’expression artistique. Morceaux choisis :

Elisha Otis : Otis, scribe de Numérobis invente l’ascenseur sous le nom de « sanseffortseur » alors qu’Elisha Otis est devenu célèbre en ajoutant le système de « parachute » à l’ascenseur. Otis est aussi une société de construction d’ascenseur.

Références cinématographiques dans Asterix :

Blade Runner : le nom du personnage Nexusis renvoie à Nexus 6.

Star Wars : le costume de Caïus Céplus (Dieudonné) parodiant celui de Dark Vador, la musique de la Marche impériale accompagnés de la tirade : « Quand on l’attaque, l’empire contre-attaque! ». On peut également entendre la voix robotique et la respiration de Dark Vador. Juste avant, Céplus dit à Antivirus : « Je suis très déçu par votre attitude » en l’étranglant. Cela fait allusion à l’épisode IV de Star Wars ou Dark Vador étrangle un général avec la Force en disant : « Votre manque de foi me consterne ».

Gladiator : la phrase de salutation « Respect et robustesse » des romains parodie le salut « Force et honneur ».

Références a la bande dessinée dans Asterix :

L’alexandrin : Au début du film, lorque Panoramix rencontre Numérobis, ce dernier lui dit « Je suis mon cher ami, très heureux de te voir », Panoramix répond « C’est un alexandrin » faisant directement référence à la phrase prononcée par Numérobis qui est un alexandrin, cette phrase possède en effet 12 syllabes. Le gag est repris directement de la BD source.

Où est Charlie ? : lorsque Amonbofis utilise ses mains comme jumelles pendant la chanson I Feel Good. On peut voir sur le chantier avant l’intervention d’Amonbofis, un égyptien déguisé en Charlie, le personnage de cette Bande dessinée.

Barbe-Rouge,  : de Jean-Michel Charlier et Victor Hubinon.

Références musicales dans Asterix :

Hugues Aufray (Lorsque les pirates sont de retour sur leur troisième bateau, Barbe-Rouge dit « C’est un fameux un mât, fin comme un oiseau, hissez haut ! », ce qui rappelle la chanson Santiano.

Gipsy Kings, lors de la confrontation entre Numérobis et le Marchand de Pierre avant la série de baffe, une partie du dialogue reprend la fameuse chanson Djobi Djoba.

Claude François : la chanson Alexandrie Alexandra sur le bateau de Numérobis : « …Barracuda… ».

Références à la peinture dans Asterix :

Le Radeau de la Méduse : les pirates sur leur radeau après que leur bateau ait coulé. Barbe Rouge fait d’ailleurs la remarque : « Je suis médusé ! ». Cette référence est également présente dans la version bande dessinée.

Géricault-radeau de la meduse

Ici les naufragés sont les pirates dont le bateau vient d’être coulé par Astérix et Obélix. références


Ce contenu a été publié dans Detournements, Parodie, Personnages, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Références et clins d’oeil – Asterix Mission Cléopatre

  1. Mathieu dit :

    Givmieukis excellent 🙂 Une vraie réussite ce film

Les commentaires sont fermés.