Twitter et l’orthographe

quand-on-n-a-rien-a-dire

Ou comme dirait Groucho Marx,
« Il vaut mieux parfois ne rien dire et passer pour un imbécile, que de l’ouvrir et de confirmer qu’on en est un »

Chez Desproges cela équivaut à
« •Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet »


Ce contenu a été publié dans Orthographe. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.